Ma scandaleuse collection de justaucorps

Je n’ose même plus les compter. Voilà un peu plus de 3 ans que j’ai repris la danse et je dois entasser une bonne quinzaine de justaucorps dans mes tiroirs. J’avoue ma honte d’une telle compulsion consumériste.

Comme je crois que cette étrange pathologie est partagée par nombre de mes condisciples, je vais essayer d’en trouver les ressorts et les remèdes. Après tout, cette période de confinement est un moment opportun pour s’interroger sur les vanités qui s’attachent à notre passion.

Pourquoi as-tu encore acheté ce justaucorps ?

Tous les prétextes sont bons, les pires de préférence, pour craquer et acheter un justaucorps superflu. Petite revue à l’usage de la collectionneuse compulsive :

  • La quête du modèle de tes rêves ou presque, en tout cas tellement mieux que tous ceux que tu as pu acheter précédemment, l’ultime, avec le décolleté comme-ci, l’échancrure dos comme ça, l’empiècement surpiqué comme tu aimes, la couleur que tu cherches partout…
  • L’opportunité de te procurer enfin le justaucorps qui te donnera l’allure de  Ludmilla, Dorothée, Marianela, Svetlana, Viktoria, Olga… [mets le prénom que tu veux]. Mouahahahaha… Et qui te fera danser comme elles, tant qu’on y est, hein ?
  • Il te faut bien un justaucorps à manches courtes, même si tu n’en portes que quand il gèle dans le studio. Comment ça, tu en as déjà 4 ? Ah oui, mais il y en a 2 trop moches, trop tristes et puis ils te font transpirer, alors que celui-là il est en microfibre hi-tech et puis il est trop beau en bleu-gris, tu ne pouvais pas le laisser passer pendant les soldes Grishko…
  • Ok, c’est ton 8e justaucorps à fines bretelles, mais celui-là, il a une coupe canon, une couleur à tomber, il sera magique avec un bas de tutu et puis il était carrément bradé pendant les soldes Sansha, tu ne pouvais pas le laisser passer…
  • Encore un justaucorps, oui, parce que c’est la rentrée / Noël / ton anniv’ / le coup de blues / l’été et que tu as bien mérité de t’offrir ce plaisir
  • Un autre encore parce que tu as perdu 2 kg et que ce modèle, là, tu en rêvais depuis si longtemps mais que tu n’osais pas avec tes bourrelets, alors que maintenant… Mouahahahaha…
  • Un énième justaucorps, c’est vrai, parce que mine de rien, à raison de 5 cours/semaine, il faut du change

BULLSHIT ! Tu as encore craqué et c’est tout. Avoue. Tu es une consommatrice occidentale irresponsable et ce sera de ta faute si le climat se réchauffe, les oiseaux meurent, les petits enfants crèvent de faim et la COVID fait rage.

D’ailleurs, tu as tellement honte que tu vas de ce pas noyer ton dépit à la boutique en ligne Stanlowa, il paraît qu’il y a des promos…

Quels sont les vrais ressorts ?

La frustration, comme pour tous les achats ?

Faute de danser comme une déesse ou de ressembler à une pro, tu achètes du rêve.

Et comme, Ô cruelle déception, le justaucorps ultime ne t’a pas transformée en prima ballerina assoluta, tu gardes ta frustration tapie dans ta petite tête, prête à se rappeler à ton bon souvenir la prochaine fois que tu t’aventureras sur les espaces numériques de perdition où l’on vend ces bouts de tissus hautement convoités.

Les tâtonnements de l’inexpérience ?

Tu a acheté du trop chaud, trop sombre et ça te déprime, trop pastel et ça te transforme en chamallow géant, du modèle coupé pour une gamine semi-anorexique et ça te transforme en paupiette, du pas assez confortable, pas assez respirant….

De fait, sur ta garde-robe de N pièces, tu en portes habituellement le quart ou le tiers : le reste relève de l’erreur d’achat. Mais juré, tu ne recommenceras plus.

Bon, celle-là ça tu peux nous la jouer 1 an, 2 ans passe encore. Mais la 3e année il eût été décent de se calmer, hein ?

La peur de manquer ?

Comme il est rassurant, ce stock ! Il te permet d’avoir toujours du choix sous la main pour ton prochain cours et d’arriver bien vêtue, dans de bonnes dispositions, plutôt que déprimée avant même de commencer les pliés !

Il vaudrait mieux compter sur tes pliés et sur la suite pour faire ta journée, non ?

Un peu de tout ça ?

Va savoir pourquoi ta conduite par ailleurs plutôt maîtrisée d’éco-citoyenne échappe à ton contrôle dès qu’il s’agit des accessoires de ta passion, laquelle devrait pourtant t’amener à toujours plus d’exigence.

Le clarifier, le dire, te soulagera-t-il ? L’aveu te permettra-t-il de revenir à la raison ?

Juste au corps

Entre auto-flagellation excessive et insouciance irresponsable, il te reste peut-être une voie étroite sur le chemin du salut. Ecoute cette petite voix intérieure qui te susurre :

  • Mais oui, mais oui il te va à ravir, ce justaucorps
  • 3 ou 4 pièces qui te mettent spécialement en valeur et 2 ou 3 basiques dans des teintes flatteuses pour changer de temps en temps : ça devrait suffire
  • Baisse les épaules, tiens tes bras !
  • Finalement, depuis que tu as perdu un peu de lard, il ne te boudine plus tant que ça, celui-là
  • Ne rêve pas, l’achat d’un 27e justaucorps ne te fera ni des jambes interminables, ni un buste sculptural, ni des cuisses de nymphe, ni un cou de cygne, ni des bras de fée, pas davantage un cou-de-pied de déesse : c’est juste un maillot qui ne cache pas grand-chose de ta morphologie
  • Tes abdos ! Ne lâche pas tes abdos !
  • Le confinement n’est pas une raison pour zapper ta barre au sol, au contraire. Tu as même le droit de la faire en legging et débardeur
  • Oui, il y a moyen de pratiquer une danse responsable : que l’Esprit triomphe des vanités, l’Art des contingences !

Au moins tu sauras quoi de donner comme bonnes résolutions pour l’année prochaine.

Allez, va en paix. Et sors le talon dans tes dégagés.

Marie-Pirouette
© Christine Reynaud

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s